www.visitportugal.com

Live Chat

Lagos

Praia
Lieu: Lagos
Photo: Turismo do Algarve
Photo: Turismo do Algarve

À Lagos, tout semble vous inviter à la plage et aux plaisirs tout simples. Mais il y a aussi une histoire de navigateurs et de pirates qui découle de sa complicité avec la mer, toujours bien visible dans les chalutiers colorés qui apportent le poisson à la halle de criée, ou dans la marina où se balancent des yachts du monde entier.

Cette relation avec la mer a connu sont apogée aux XVe et XVIe siècles, car c'est à Lagos que l'infant Henri arma les caravelles qui atteignirent la côte du continent africain, marquant le début de l’épopée des Grandes Découvertes portugaises et c'est de là que partit Gil Eanes, le navigateur qui démontra que le monde ne s'arrêtait pas au cap Bojador et que la mer n'était pas peuplée de monstres. Il donna son nom à la place, sur laquelle une statue polémique de João Cutileiro évoque le roi Sébastien, qui fit de Lagos la capitale de l'Algarve, privilège qu'elle conserva jusqu'en 1755. C'est aussi de là que partit ce roi pour la bataille de Ksar-el-Kébir d'où il ne revint pas, ce qui aboutit à la perte de l'indépendance du Portugal au profit de l'Espagne, qui ne fut rétablie qu'en 1640. Le peuple, quant à lui, continua toujours à attendre son retour par un matin de brouillard, dans un sentiment d'espoir en un sauveur qui resta gravé dans l'âme portugaise, désigné sous le nom de « sébastianisme ».

Bien qu'ils soient bâtis sur des constructions plus anciennes, certains des principaux monuments datent de cette époque, comme le Château des gouverneurs. Ou les remparts de la ville (Muralhas da cidade) et la forteresse de Ponta da Bandeira qui la protégèrent contre les envahisseurs, surtout les corsaires, et qui aujourd'hui offrent de beaux panoramas sur les maisons et la mer. C'est aussi à Lagos, sous les arcades de la Praça Infante D. Henrique, que se déroula le premier marché aux esclaves d'Europe, espace désormais transformé en centre culturel avec des expositions et une vente d'artisanat.

Mais il y a encore beaucoup de choses à voir. En parcourant les rues du centre historique, vous découvrirez le charme de cette ville séculaire, en remarquant les ornements en pierre de taille des portes et des fenêtres, les balustrades des balcons en fer forgé et les cours intérieures qui gardent la fraîcheur en été. Ou à l'église de Santo António qui vous surprendra par la richesse de son intérieur revêtu de boiseries sculptées et dorées et d'azulejos, à laquelle s'ajoute le fait curieux que l'icône du Saint Antoine de Padoue, qui lui donne son nom, porte le grade de lieutenant général, titre honorifique obtenu par ce temple pour avoir servi de chapelle au régiment d'infanterie. À côté, le musée municipal possède des collections intéressantes d'archéologie et d'art sacré.

Et vous ne pouvez surtout pas ignorer sa gastronomie délicieuse. Le poisson et les fruits de mer sont les principaux ingrédients de différentes spécialités : les bons petits plats de palourdes, pousse-pieds, poulpe ou d'oeufs de poissons ; les soupes et les « açordas » (panades) ou d'autres mets comme les « carapaus alimados » (chinchards marinés) et les « lulas recheadas » (encornets farcis). Les sucreries sont un autre point fort, notamment les « dom-rodrigos », petits gâteaux à base de jaunes d'œuf, d'amande et de cannelle, selon une recette des religieuses du couvent de Nossa Senhora do Carmo. 

Depuis l'Avenida dos Descobrimentos, vous pouvez admirer le profil de la ville et la marina pleine de vie et d'animation. Cette avenue vous mène à la mer et aux plages, qui sont parmi les plus belles de l'Algarve, très souvent sélectionnées par des revues et des organismes internationaux. À l'est se trouve Meia Praia, une longue étendue de sable sur cinq kilomètres qui se termine dans la Ria do Alvor. De l'autre côté se succèdent des plages de sable plus petites, baignées par des eaux limpides et auxquelles les rochers sculptés par l'érosion ajoutent une beauté fabuleuse. C'est le cas des plages de Batata, Pinhão, Dona Ana et Camilo, accessibles à partir du centre ville. Un peu plus loin, la Ponta da Piedade, le symbole de la région, est une impressionnante formation rocheuse aux formes découpées et aux grottes profondes que vous pourrez admirez dans son ensemble lors d'une promenade en bateau. Canavial, Porto de Mós et Praia da Luz complètent cette offre, qui comprend aussi des bancs de sable d'accès difficile, dont certains ne sont d’ailleurs accessibles que par la mer. Ce sont des petits paradis qui attendent d'être découverts.



Recherche avancée
Planification Consultez les contenus sélectionnés et créez votre plan de voyage ou votre brochure
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Connectez-vous par les réseaux sociaux
*Veuillez attendre. *ILes instructions pour récupérer votre mot de passe vous seront envoyées par e-mail. *E-mail non envoyé. Veuillez réessayer.
Connectez-vous par les réseaux sociaux

Ce site utilise des cookies pour améliorer la navigation, sans garder les données d'identification des utilisateurs.
Vous pouvez désactiver cette fonction lors du paramétrage de votre navigateur. Pour en savoir plus, veuillez consulter les Conditions d'Utilisation

close