www.visitportugal.com

Live Chat

Patrimoine Juif

Pormenor de objeto com sinos
Lieu: Sinagoga "Shaaré Tikvá"

À ne pas manquer
  • aller voir, au musée archéologique de Lisbonne, la pierre de Monchique, épigraphe hébraïque provenant de l'ancien quartier juif de Monchique, à Porto.
  • visiter à Trancoso le centre d'interprétation juive Isaac Cardoso.
  • visiter le musée luso-hébreu Abraão Zacuto, à Tomar, où se trouve une stèle qui fait allusion à la fondation de la grande synagogue de Lisbonne, en 1307.
  • découvrir au musée d'Évora le coffre et la table du tribunal de l'Inquisition, datant du milieu du XVIe siècle.
  • visiter à Faro le musée Isaac Bitton, où sont reconstitués une Bar Mitzvah (cérémonie de majorité religieuse d'un garçon de 13 ans) et un mariage dans un décor à l'échelle réelle.

En traversant des villages, des petites et grandes villes, partez à la découverte d'un patrimoine riche en vestiges qui évoquent la présence juive au Portugal.

Bien qu'il existe des références plus anciennes, c'est entre les Ve et XVe siècles que la communauté juive séfarade, c’est-à-dire les juifs de la péninsule Ibérique, s'établit sur le territoire qui est aujourd'hui le Portugal, contribuant de façons les plus diverses à la culture portugaise. Protégés par les monarques, nombreux sont ses membres, parmi lesquels se trouvaient des philosophes, humanistes, scientifiques et marchands, mais aussi des professions plus courantes comme cordonniers, tailleurs ou tisserands, qui participèrent activement aux différents évènements importants de l'histoire portugaise. Notamment, le moment de la fondation de la nationalité et leur rôle dans le peuplement du territoire puis, plus tard, les contributions financières et scientifiques, pendant l'époque des Grandes Découvertes en témoignent. À noter, le grand mathématicien et cosmographe du XVIe siècle, Pedro Nunes, créateur du vernier, un instrument de navigation.

En 1496, l'édit d'expulsion des juifs au Portugal les obligea à se convertir au catholicisme, faisant d'eux des nouveaux chrétiens. Nombreux sont ceux qui abandonnèrent le pays, mais beaucoup d'autres restèrent et continuèrent à pratiquer leur foi en secret, devenant ceux que l'on appelle les marranes ou crypto-juifs. Les marques et les inscriptions symboliques de cette époque sont encore visibles, incrustées sur les maisons des anciens quartiers juifs (judiarias), dont les vestiges sont préservés dans certaines localités comme Trancoso, Belmonte, Guarda ou Castelo de Vide.


Explorez Explorez
Voir plus
Carte
Souvenirs à partager
yukie sugiura
ギマランイスからブラガに行く途中の山道、場所は分かりませんが、とても惹かれた場所でした
CYNTHIA ADINA KIRKW
Three years ago, my husband, Huw, our son, Caladon and I packed pots and (...)
Évènements Évènements
Voir plus
Festival international de jardins
Festival international de jardins
Visitez le Festival international de jardins et laissez-vous surprendre par ces (...)
Recherche avancée
Planification Consultez les contenus sélectionnés et créez votre plan de voyage ou votre brochure
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Connectez-vous par les réseaux sociaux
*Veuillez attendre. *ILes instructions pour récupérer votre mot de passe vous seront envoyées par e-mail. *E-mail non envoyé. Veuillez réessayer.
Connectez-vous par les réseaux sociaux