www.visitportugal.com

Santa Maria, l’île du soleil

Baía da Praia Formosa
Lieu: Ilha de Santa Maria - Açores
Photo: Turismo dos Açores
Photo: Turismo dos Açores

L’île de Santa Maria forme le groupe oriental de l’archipel des Açores avec l’île de São Miguel, située à 81 km de distance. La couleur verte des champs, les cultures traditionnelles, les cheminées des maisons blanchies à la chaux, la terre ocre foncé, les plages dorées et leurs eaux d’un bleu turquoise distinguent Santa Maria des autres îles de l’archipel.

Parce qu’elle est la plus méridionale et occidentale des îles des Açores, Santa Maria bénéficie d’un climat plus chaud et plus sec qui contribue à une plus grande aridité des terrains et à la sécheresse de la végétation d’un ton jaunâtre, d’où son nom d’île du soleil.

L'île présente deux zones avec des reliefs et des caractéristiques distincts : une zone plane et de faible altitude à l’ouest, où se trouvent l’aéroport et le bourg de Vila do Porto, le plus important de l’île, ainsi que les paroisses civiles de São Pedro et d’Almagreira, et une zone plus accidentée dans la moitié est de l’île, avec une végétation plus luxuriante et où culmine à 590 m le massif du Pico Alto, le point le plus élevé de l’île, d’où vous jouirez d’une très belle vue panoramique. C’est dans cette région que se trouvent également les paroisses civiles de Santa Bárbara et de Santo Espírito.

Première île à avoir été découverte par les navigateurs portugais et à être peuplée, Santa Maria est également la première île des Açores à s’être formée. La diversification de son passé géologique se traduit dans ses roches volcaniques et sédimentaires, comme à Pedreira do Campo, où un écoulement basaltique se trouvant à plus de 100 m d’altitude héberge en son sein d’innombrables fossiles d’organismes marins, attestant que l’île était submergée il y a quelques milliers d’années. Cette richesse géologique peut également être admirée au Centro de Interpretação Ambiental Dalberto Pombo (centre environnemental), situé au cœur du centre historique de Vila do Porto.

Soulignons également les dénommés « barreiros » de Santa Maria, aux couleurs allant du rouge à l’orange vif, à l’aspect aride et de nature argileuse, le plus fameux étant le Barreiro da Faneca, connu sous le nom de « désert rouge ». Considéré comme un paysage protégé et unique aux Açores, il comprend les baies de Raposo, de Tagarete et de Cré.

Les formes volcaniques de l’île prennent une ampleur particulière à Ribeira de Maloás, où la vallée fluviale se caractérise par une chute d’eau de près de 20 m, fruit du contact de la mer avec un écoulement de lave.

Santa Maria est également connue pour sa côte découpée, ornée de pointes rocheuses élevées et de baies aux eaux calmes et cristallines qui sont une véritable invitation à la découverte, comme celles de Cré, de Raposo et de Tagarete, parmi tant d’autres.

 São Lourenço, la beauté naturelle de la baie en forme d’amphithéâtre est complétée par les vignes cultivées en terrasses sur les pentes, par la blancheur du bourg en bord de mer et par la crique qui accueille une merveilleuse plage de sable blanc et de piscines naturelles. À son extrémité se trouve l'îlot Ilhéu do Romeiro.

Praia Formosa constitue l’un des endroits les plus appréciés de l’île, non seulement à cause de sa vaste étendue de sable fin et clair mais aussi parce qu’il est l’un des meilleurs spots pour la pratique du surf.

Le bourg de Vila do Porto conserve des vestiges des débuts du peuplement sur certaines maisons, qui arborent des portes en forme d’ogive et des fenêtres de style manuélin. L’Igreja Matriz de Nossa Senhora da Assunção, patronne de l’île, est l’une des églises les plus anciennes de l’archipel malgré les diverses modifications qu’elle a subies au fil du temps. Au fort de São Brás, les canons espagnols pointés vers la mer rappellent le temps des attaques de pirates. À Santo Espírito, vous ne manquerez pas d'observer la façade baroque de l'église Igreja de Nossa Senhora da Purificação ni de faire une visite au Musée de Santa Maria, installé dans une maison typique avec ses deux cheminées tubulaires et la forme renflée du four, des éléments caractéristiques de l’architecture rurale de Santa Maria.

Anjos vaut le détour pour sa magnifique baie, pour sa statue de Christophe Colomb ainsi que pour la chapelle Ermida de Nossa Senhora dos Anjos dans laquelle, selon raconte l’histoire, le navigateur a assisté à une messe lors de son voyage de retour d’Amérique.

Les jeux chromatiques sont également présents sur les maisons traditionnelles de Santa Maria, la plupart s'inspirant de l'architecture traditionnelle de l'Alentejo et de l’Algarve d’où provenaient les premiers habitants de l’île. Ces maisons se caractérisent par leur forme rectangulaire où pointe une cheminée cylindrique reposant sur une pyramide tronquée, chacune des cinq paroisses civiles de l’île ayant adopté une couleur différente pour faire contraste avec la blancheur de la maçonnerie.



Recherche avancée
Planification Consultez les contenus sélectionnés et créez votre plan de voyage ou votre brochure
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Connectez-vous par les réseaux sociaux
*Veuillez attendre. *ILes instructions pour récupérer votre mot de passe vous seront envoyées par e-mail. *E-mail non envoyé. Veuillez réessayer.
Connectez-vous par les réseaux sociaux

Ce site utilise des cookies pour améliorer la navigation, sans garder les données d'identification des utilisateurs.
Vous pouvez désactiver cette fonction lors du paramétrage de votre navigateur. Pour en savoir plus, veuillez consulter les Conditions générales d’utilisation et de traitement des données à caractère personnel

close