www.visitportugal.com

Marinas et ports de plaisance

Marina
Lieu: Oeiras
Photo: Turismo do Estoril
Photo: Turismo do Estoril

Accoster dans un port d'abri est toujours à la portée de ceux qui naviguent le long de la côte portugaise. Du nord au sud du pays et dans les îles de Madère et des Açores, il y a de nombreux ports de plaisance et marinas, équipés de tous les services permettant de bien recevoir ceux qui arrivent par la mer.

Aux XVe et XVIe siècles, c'est par la mer que les navigateurs portugais découvrirent les chemins qui les menèrent à la rencontre d'autres cultures dans des terres lointaines, ayant été les premiers Européens à atteindre l'Extrême-Orient ou le Brésil.

Actuellement, grâce à un climat agréable et à beaucoup de soleil tout au long de l'année, le Portugal offre d'excellentes conditions pour profiter de l'océan, en naviguant ou en pratiquant des sports nautiques les plus variés, avec la certitude de trouver les aides et le matériel nécessaires sur la terre ferme. Ces structures d'aide sont disponibles dans les marinas et les ports de plaisance, dont la plupart arborent le pavillon bleu européen qui certifie les excellentes conditions disponibles, en ce qui concerne la qualité de l'eau, la gestion environnementale, la sécurité et les services.

Et si vous suivez le littoral du nord au sud, vous trouverez d'abord la marina de Viana do Castelo qui, située près de l'embouchure du Lima, est la porte d'entrée dans la région verdoyante du Minho. Un peu plus bas, deux marinas – à Póvoa do Varzim, station balnéaire très fréquentée, et à Leixões, la marina Port Atlantique qui, elle, est située dans les alentours de la deuxième ville principale du pays – Porto. Mais ceux qui veulent s'aventurer dans l'arrière-pays peuvent choisir les marinas et les docks du Douro, dans la région qui produit le célèbre porto, qui est, lui aussi, un « navigateur » puisqu'il voyage déjà dans tous les coins du monde.

Dans la région Centre du Portugal, notez le phare de la barre (Farol da Barra), le plus grand du pays et un repère important pour les marins. Mais il y aussi plusieurs endroits pour attacher les amarres - à Carregal près d'Ovar, à Torreira ou à Figueira da Foz, une station balnéaire pleine de charme et de tradition. Un peu plus au sud, à Nazaré et à Peniche, qui sont célèbres pour les arts de la pêche et pour les vagues qui attirent des surfeurs du monde entier, offrent aussi des ports d'abri.

En ce qui concerne la région de Lisbonne, ceux qui arrivent par la mer ont l'embarras du choix, entre la ligne côtière d'Estoril avec la marina de Cascais et le port de plaisance d'Oeiras et la marina du Parque das Nações, à l'extrémité orientale de la ville. Au milieu se trouvent les docks – d'Alcântara, de Santo Amaro, Belém et Bom Sucesso - qui ont été reconvertis dans les années 90, devenant ainsi des pôles d'animation nocturne de la ville, avec des restaurants, bars et discothèques qui attirent beaucoup de monde.

De l'autre côté du Tage, près du parc naturel d'Arrábida, le port de plaisance de Sesimbra est une excellente base pour faire des promenades à la découverte de petites criques et de plages désertes. Tout comme le dock de Fontainhas à Setúbal ou la marina de Troia, où en larguant les amarres, vous rencontrerez facilement des dauphins. Plus au sud, Sines sert de port d'escale pour ceux qui continuent leur route vers l'Algarve, puisque c'est à mi-chemin. Et dans l'arrière-pays de l'Alentejo, Amieira Marina est la société qui prête assistance à ceux qui naviguent sur le grand lac artificiel d'Alqueva, où vous pouvez même louer un bateau-maison pour vous reposer et vous promener.

Tout au long de la côte de l'Algarve, les lieux où accoster en toute sécurité se succèdent. Vilamoura, la marina la plus ancienne du pays, se trouve dans la zone la plus centrale, étant un grand pôle d'animation. Mais d'ouest en est - Lagos, Portimão, Albufeira, Faro, Olhão, Tavira et Vila Real de Santo António possèdent d'autres ports et marinas qui rivalisent en qualité.

Au cœur de l'Atlantique, dans les archipels de Madère et des Açores, escales importantes lors de l'épopée portugaise du XVIe siècle, les liaisons maritimes sont le principal transport entre les îles. À Madère, Funchal, ville cosmopolite, possède, outre la marina, un des principaux ports de croisière du pays, qui accueille des yachts et des bateaux du monde entier. Mais dans la région, il existe d'autres lieux où accoster, par exemple à Quinta do Lorde et dans l'île de Porto Santo, célèbre pour sa longue plage de sable doré.

Aux Açores, la marina de Horta, un symbole pour ceux qui croisent en Atlantique, est bien connue des « loups de mer » qui laissent sur ses murs des dessins et des peintures, faisant d'elle l’escale la plus colorée de la planète. Et dans les autres îles, il y a encore bien des endroits où jeter l'ancre. Par exemple, à Terceira – à Angra et à Praia da Vitória - ou à São Miguel - à Ponta Delgada et à Vila Franca do Campo, où vous pouvez laisser votre bateau en toute sécurité pour partir à la découverte, sur la terre ferme, de la beauté fabuleuse des ces îles magiques.


Planification Consultez les contenus sélectionnés et créez votre plan de voyage ou votre brochure
Connectez-vous par les réseaux sociaux
Connectez-vous par les réseaux sociaux

Ce site utilise des cookies pour améliorer la navigation, sans garder les données d'identification des utilisateurs.
Vous pouvez désactiver cette fonction lors du paramétrage de votre navigateur. Pour en savoir plus, veuillez consulter les Conditions générales d’utilisation et de traitement des données à caractère personnel

close