www.visitportugal.com

Top 10 de la culture au Portugal

Mosteiro dos Jerónimos
Lieu: Lisboa
Photo: arquivo Turismo de Portugal
Photo: arquivo Turismo de Portugal

La culture portugaise est profondément liée à la localisation géographique du pays et à son parcours historique. Le Portugal est la plus vieille nation d’Europe et son ouverture sur la mer l'a mené aux Grandes Découvertes.

Son patrimoine culturel aussi que la sympathie et l'hospitalité des Portugais témoignen d’influences africaines, américaines, asiatiques et de peuples ayant vécu sur ses terres avant sa création.

Patrimoine mondial
Le Portugal compte 22 sites classés au patrimoine mondial, regroupant monuments, centres-villes historiques, paysages et patrimoine immatériel. Vous trouverez plus d’information sur chacun de ces sites, ci-dessous, dans nos « contenus associés ».
Soulignons qu’avant que Sintra ne soit classée par l’Unesco, il n’existait pas de catégorie « Paysage culturel », créée spécialement pour cette Serra et ce parc naturel, d’une incroyable exubérance, ponctués de palais et de résidences remplies d’histoire et de culture. 

Palácio da Pena, Sintra
Photo: Palácio da Pena, Sintra © Filipe Rebelo

Azulejo

Il s’agit d’une présence constante dans l’architecture portugaise et aucun autre pays ne compte une utilisation aussi importante en décoration d’intérieurs et d’extérieurs de maisons, d’églises, de palais, etc. D’origine musulmane, les azulejos ont été initialement produits au Portugal à la fin du XVe siècle, et ont connu une plus grande production au XVIIIe siècle, avec l’introduction de l’azulejo bleu et blanc.
Le Musée National de l’Azulejo, situé à Lisbonne, retrace son histoire, mais il suffit de parcourir le pays en train pour les admirer dans les gares, dans les villes ou prendre le métro de la capitale pour y contempler les magnifiques exemples de cet art décoratif si caractéristique du Portugal.

Azulejos
Photo: Painel de azulejos, Palácio da Mitra © António Sacchetti

Style manuélin

Alors que l’Europe entière se vouait à la construction de cathédrales gothiques, le Portugal introduisait dans l’architecture et la sculpture des éléments d’inspiration maritime et des symboles du pouvoir royal, tels que la sphère armillaire, pour ainsi créer un nouveau style, connu plus tard comme « style manuélin ». Le nom s’inspire du règne de Manuel Ier (1495-1521), qui marqua la période d’or des Découvertes portugaises. Les plus beaux exemples architecturaux sont par exemple le Monastère des Hiéronymites (Mosteiro dos Jerónimos), la Tour de Belém (Torre de Belém), le Monastère de Batalha (Mosteiro da Batalha) et le Couvent du Christ (Convento de Cristo), mais on peut retrouver dans tout le pays des constructions et des décorations aux traits manuélins, que ce soit dans des églises, des palais, des piloris et même dans l’architecture civile.

Mosteiro da Batalha
Photo: Mosteiro da Batalha, Batalha © Rui Cunha

Baroque

Le style baroque est l’expression de la splendeur et de l’ostentation qui marquèrent le règne de Jean V (1707-1750), alors que l’or et les pierres précieuses venaient en abondance du Brésil et que débutait l’exportation du vin de Porto. Cette époque se caractérisa par de grands travaux, tels que le Couvent de Mafra (Convento de Mafra), l’aqueduc des Eaux Libres (Aqueduto das Águas Livres) à Lisbonne ou la Bibliothèque de l’Université de Coimbra (Biblioteca da Universidade de Coimbra), mais ce style se retrouve dans tout le pays, comme par exemple dans les temples décorés de boiseries dorées et d'azulejos. L'architecte Nasoni est l’auteur de plusieurs travaux dans la région nord, comme par exemple la Tour et l’Église des Clercs (Torre e Igreja dos Clérigos), à Porto, ou le Palais de Mateus (Palácio de Mateus), à Vila Real, mais des œuvres baroques peuvent également être admirées au sein de la fastueuse collection du Musée des Carrosses (Museu dos Coches), à Lisbonne.

Casa de Mateus
Photo: Casa de Mateus, Vila real © Porto Convention & Visitors Bureau

Villes et villages

Le Portugal est réputé pour son patrimoine et son architecture. Outre les villes classées au patrimoine mondial, bien d’autres villes sont à signaler, comme Viana do Castelo, Braga, Caminha, Barcelos, Ponte de Lima ou Amarante, dans la région nord, Viseu dans la région centre, tout comme Santarém ou Setúbal, proches de Lisbonne, Tavira et Silves en Algarve, ou Funchal et Ponta Delgada à Madère et aux Açores, respectivement.
Si le style roman de la région nord est le témoignage des débuts du Portugal, les Châteaux de Frontière (Castelos de Fronteira) ou les Villages Historiques (Aldeias Históricas) de la région centre sont eux aussi les témoins de près de neuf siècles d’histoire. C’est également le cas des Villages du schiste (Aldeias do Xisto) ou des divers villes et villages emmuraillés, comme par exemple Óbidos, Marvão et Monsaraz. L’Alentejo arbore du marbre et des maisons de plain-pied, peintes à la chaux blanche, tout comme en Algarve, où les maisons sont couronnées d'açoteias (toits terrasse).
De nombreux architectes contemporains font briller le nom du Portugal, mais contentons-nous de mentionner les lauréats du prix Pritzker : Álvaro Siza Vieira, lauréat en 1992 et Eduardo Souto de Moura, lauréat en 2011.

Monsaraz
Photo: Monsaraz © Turismo do Alentejo

Lieux de culte

Du Nord au Sud du Portugal, en passant par les îles, de nombreux lieux sacrés méritent le détour, mais le lieu phare se trouve sans nul doute à Fátima, lieu de culte de Notre-Dame. Parmi tant de monuments, soulignons encore les diverses cathédrales (Sé), dont les constructions remontent dans la majeure partie des cas à la fondation du Portugal, mais qui ont su accompagner les mouvements artistiques des époques postérieures. Outre les temples les plus célèbres et les plus visités, soulignons les témoignages ruraux des « Empires » liés aux Fêtes du Saint-Esprit (Festas do Espírito Santo) sur toutes les îles des Açores et les Fêtes du Saint-Christ des Miracles (Festas do Senhor Santo Cristo dos Milagres), sur l’île de São Miguel.
Il subsiste peu d’exemples du culte sacré de l’époque mauresque, mais la ville-musée de Mértola, en Alentejo, est une exception qui vaut bien une visite.
Il existe toutefois de nombreux vestiges d’un autre culte religieux, le judaïsme, avec des marques médiévales dans tout le pays, comme c’est le cas de l’ancienne synagogue de Tomar, et plus particulièrement le long de la frontière avec l’Espagne, notamment à Belmonte, Guarda, Trancoso et Castelo de Vide.

Santuário de Fátima
Photo: Santuário de Fátima © Pedro Sousa, Amatar

Fado

Le Fado est classé au patrimoine culturel immatériel de l’humanité depuis 2011. Longtemps lié au nom d'Amália Rodrigues, il est aujourd’hui chanté par une nouvelle génération de fadistes, dont Mariza, Gisela João, Camané, Carminho ou Ana Moura ne sont que quelques fadistes connus internationalement. 
Pour en ressentir la profondeur, rien de tel que de l’écouter dans une maison de fados, à la lueur d'une bougie, et d’accompagner l’émotion transmise par les voix et la guitare portugaise. Le Musée du Fado (Museu do Fado), à Lisbonne, est également un lieu où vous pourrez en découvrir un peu plus sur cette musique si  caractéristique du Portugal.

Fado
Photo: Fado, Coimbra © Paulo Magalhães

Littérature

Le Portugal est connu comme étant un pays de poètes. Les premiers pas de notre poésie coïncident avec ceux de notre nation, avec la poésie de troubadours. Elle a toutefois gagné en splendeur, à la Renaissance, avec la publication des Lusiades, dans lesquelles Luís de Camões (1524-1580) chante les faits accomplis par les Portugais lors des Grandes Découvertes. Au début du XXe siècle, la poésie portugaise gagna des traits plus universalistes, avec l'oeuvre de Fernando Pessoa (1888-1935), le poète portugais le plus traduit. C’est toutefois la prose de José Saramago (1922-2013) qui fut récompensée par un prix Nobel, en 1998.

Biblioteca do Convento de Mafra
Photo: Biblioteca do Convento de Mafra © António Sacchetti

Fêtes et Festivals

En été essentiellement, le Portugal fourmille de fêtes traditionnelles, comme par exemple celles de Viana do Castelo, Tomar, Campo Maior, ou la Fête de la fleur (Festa da Flor) à Funchal, Madère. Sans oublier les fêtes des saints populaires (Santos Populares), qui culminent à Lisbonne, le 13 juin, et à Porto, le 24 juin.
Quant aux festivals, ils vont du rock au jazz en passant par la musique ethnique, bref: il y en a pour tous les goûts. Et certains festivals se tiennent même dans des lieux aussi intéressants que les artistes invités : c’est le cas du Festival du Sud-Ouest (Festival do Sudoeste), du festival de Paredes de Coura, du festival Super Bock Super Rock et du festival Nos Alive.

NOS Alive
Photo: NOS Alive, Algés © Hugo Macedo

Gastronomie

Le Portugal vit aujourd’hui une véritable explosion de saveurs, où les nouveaux chefs allient produits et recettes traditionnelles avec la cuisine contemporaine. Cinq icônes de notre gastronomie méritent d'être soulignés : le meilleur poisson du monde ; la cataplana (sorte de bouillabaisse servie dans un fait-tout en cuivre - symbole vivant de la cuisine méditerranéenne) ; le vin de porto (inimitable) ; le pastel de nata (« gâteau divin » - sorte de petit flan dans une pâte feuilletée) ; nos chefs (qui fusionnent la tradition, l'innovation et la créativité). Ce qui va de concert avec les principes que l'Unesco a retenus pour considérer le Portugal comme garant de la diète méditerranéenne. Tout cela allié au fait que nous aimons recevoir et nous réunir autour de la table, faisant de chaque repas un moment de partage.

pão e azeite
Photo: Pão e azeite © Nuno Correia


Recherche avancée
Planification Consultez les contenus sélectionnés et créez votre plan de voyage ou votre brochure
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Connectez-vous par les réseaux sociaux
*Veuillez attendre. *ILes instructions pour récupérer votre mot de passe vous seront envoyées par e-mail. *E-mail non envoyé. Veuillez réessayer.
Connectez-vous par les réseaux sociaux

Ce site utilise des cookies pour améliorer la navigation, sans garder les données d'identification des utilisateurs.
Vous pouvez désactiver cette fonction lors du paramétrage de votre navigateur. Pour en savoir plus, veuillez consulter les Conditions générales d’utilisation et de traitement des données à caractère personnel

close